Des artisans certifiés à votre disposition.

Le choix de mes fermetures peut-il impacter ma facture d’énergie ?

économies d’énergie

Vos fermetures (fenêtres et portes), si elles sont mal isolées, sont sources de déperditions énergétiques et donc de surconsommation. On vous explique tout ici !

Fermetures et économies d’énergie

Fermetures mal isolées et déperditions de chaleur

Vos fermetures, qu’il s’agisse de vos fenêtres ou de vos portes, sont sources de déperditions énergétiques, si elles sont mal isolées. En effet, elles laissent passer la chaleur de votre chauffage en hiver, et entrer les températures plus froides en hiver, entraînant à la fois un inconfort thermique et des dépenses énergétiques non nécessaires.

On estime qu’une fenêtre ou une porte mal isolée entraîne entre 10 et 15% de pertes thermiques, voire 30% pour une fermeture réellement mal isolée. Ainsi, isoler vos fenêtres ou choisir des fermetures bien isolées vous permettra de réaliser des économies d’énergie facilement et rapidement !

Pour vérifier l’état de l’isolation de vos fenêtres et leur impact sur votre facture énergétique, il vous suffit de réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), en faisant appel à un spécialiste.

Quelles sont les fermetures idéales pour faire des économies d’énergie ?

Attention, une fenêtre triple vitrage permet une meilleure isolation de la fenêtre mais n’est pas forcément la fermeture idéale pour réaliser des économies d’énergie : en effet, en été comme en hiver, elle ne permettra pas à la chaleur des rayons solaires d’entrer dans votre domicile.

Vous pourrez choisir entre trois types de vitrages différents :

  • le double vitrage : c’est l’option la plus courante, car elle vous permet de réduire les pertes thermiques de 40% par rapport à un simple vitrage, mal isolé ;
  • l’isolation renforcée : cette option est plus efficace qu’un double vitrage. Elle vous permettra de réduire vos dépenses énergétiques de 20% environ ;
  • le triple vitrage, qui coûte bien plus cher, est le plus souvent utilisé dans les régions où il fait réellement froid. Il permet de réduire de 30% les pertes thermiques, par rapport à un double vitrage (et donc environ 80% par rapport à un simple vitrage).

Comment isoler ses fenêtres et portes pour réduire sa facture d’énergie ?

économies d’énergie

De nombreuses astuces pour une meilleure isolation de vos fermetures

Isoler vos fermetures, et surtout vos fenêtres, est chose aisée. Voici quelques astuces :

  • installer des rideaux pour ne pas avoir à changer de fenêtres ;
  • changer les joints d’isolation ;
  • ajouter une fenêtre supplémentaire ;
  • poser un survitrage ;
  • remplacer un simple vitrage par un double vitrage.

Comment financer ses travaux d’isolation pour ses fermetures ?

Comme pour tous travaux de rénovation énergétique, les pouvoirs publics cherchent à soutenir les particuliers, afin de réduire l’empreinte carbone du parc immobilier français. L’Etat et les collectivités ont donc mis en place de nombreuses aides financières, vous permettant de financer vos travaux d’isolation à moindre coût.

Parmi ces aides, certaines sont applicables pour l’isolation de vos fermetures :

  • les subventions de l’Anah ;
  • la prime énergie ;
  • l’Éco-prêt à taux zéro (ou Eco-PTZ) ;
  • un taux de TVA réduit de 5,5% sur le coût de vos travaux ;
  • les aides des collectivités territoriales.

Le montant de ces aides dépend de plusieurs facteurs, tels que l’ancienneté de votre logement, ou encore le montant total de votre rénovation.

Ces aides, qui sont le plus souvent cumulables entre elles, sont également soumises à des critères d’éligibilité : prenez le temps de vous renseigner sur ce site !

Comment réduire sa facture d’énergie ?

Isolation : les autres points de déperditions énergétiques

Vos fermetures ne sont pas les seuls points de déperdition énergétique à traiter si vous souhaitez réduire votre facture d’énergie. En effet, vos combles sont source de déperditions énergétiques (environ 30%), tout autant que vos murs (entre 20 et 25%) et vos planchers bas (entre 7 et 10%).

Une meilleure isolation de ces trois points de déperdition énergétique vous permettra donc de réduire votre facture d’énergie sur le long terme. Il s’agit bien entendu d’un investissement de départ conséquent, qui sera amorti rapidement grâce aux économies quotidiennement réalisées et aux aides financières proposées par les pouvoirs publics.

Opter pour un système de chauffage performant

Une fois votre isolation améliorée, pour maximiser votre confort thermique et les économies réalisées, il vous suffit d’opter pour un système de chauffage performant, tel que le poêle à bois ou à granules, ou encore la chaudière à condensation.


logo power métal

Page

Contact info

2 rue des 2 avenues 75013 Paris
contact@power-metal.fr
01 85 49 07 07

© Power Métal – Tous les droits sont réservés.